In Memoriam

Hommage à Joan Pau Verdier
dimanche 25 octobre 2020
par  Martial Peyrouny
popularité : 14%

Suite au décès du chanteur Joan Pau Verdier qui fut excellent élève de Bertran de Born de la classe de 6° à la Terminale, Monsieur Sarpoulet a lu un texte en sa mémoire lors du CALVR tenu en présence de Madame la Rectrice de l’Académie le mercredi 24 juin 2020. Voici ce texte qui fut envoyé à l’ensemble des enseignants d’occitan de la Nouvelle Aquitaine et qui permettra à toutes et tous de comprendre l’émotion qu’a provoqué cette disparition en Périgord mais aussi bien au-delà de notre département.

Madame la rectrice, mesdames et messieurs les élus, chers collègues,

Aujourd’hui nous sommes en deuil d’une voix qui chantait en français et en occitan, et, à l’heure où la question de l’universalité traverse le débat public et les colonnes des éditorialistes, nous sommes en deuil d’une pensée de l’altérité, de la place de l’autre. Le jour du solstice, quand la nuit est la plus courte de l’année, Joan Pau Verdier est parti de l’autre côté de la soie du ciel et du miroir de l’eau, comme disait Marcelle Delpastre.
Le président du conseil régional de Nouvelle Aquitaine, le président du conseil départemental de Dordogne ont fait part de leur émotion à ce décès, il était juste que l’éducation nationale prenne quelques minutes pour partager avec vous son deuil.
Les occitanophones de ma génération, nous avions découvert Verdier le plus souvent en cours d’occitan, lorsque nous nous rendions compte que le patois de nos grands-parents, cette langue de la connivence qui servait aussi à parler aux animaux, c’était la langue des troubadours qui avaient influencé Dante, Pétrarque, Chrétien de Troyes, les Minnesanger et Alphonse X le sage, la langue de la cour de Navarre et celle d’un Prix Nobel de littérature. Mais parfois aussi, nous l’avions découvert à la télévision. A l’époque, les chanteurs occitans, c’était Marti, Delbeau, Patric, Mans de Breish, los de Nadau, Perlinpinpin folc… Ils nous apprenaient alors une histoire, qu’omettaient, en ces temps, les programmes d’histoire, ils nous parlaient des Cathares, des Protestants des Cévennes, de la révolte des gueux de 1907, de la révolte de l’Ormée ou des Piquetalosses des Landes. Verdier, lui, à l’époque, il n’avait pas bonne presse dans les milieux occitanistes parce qu’il avait signé chez Phillips et qu’il passait sur la première chaine de télévision. C’était au milieu des années 70. Nous sortions des années Pompidou et nous entrions dans une autre modernité. Verdier, lui, il avait été au lycée 10 ans avant nous, il y avait croisé François Dubet, Michel Chadeuil ou encore Xavier Darcos. Verdier, dans ses chansons, il disait autre chose que les chanteurs occitans plus « didactiques ». Lui, il avait pressé un disque avec une face en français et une face en occitan pour dire les deux côtés d’une culture comme la complexité d’une pensée… Louis-Jean Calvet, le sociolinguiste, biographe de Barthes lui avait, à l’époque consacré un livre chez Seghers.
Verdier, ce bateleur, ce baladin, connu dans les milieux du spectacle parisien, il s’est ensuite recentré sur le local… Vous vous souvenez de la phrase de Miguel Torga : l’universel, c’est le local moins les murs… Il a animé vingt ans d’émissions sur France bleue Périgord avec notre collègue Martial Peyrouny et, ensemble, ils ont contribué à faire vivre tout à la fois la langue et la culture occitanes. Au-delà de son génie musical et de ce côté « précurseur », je me souviens de sa gentillesse lorsqu’il était intervenu, lui, le chanteur reconnu, dans un de nos stages, au Teich, pour nos élèves… Dans une de ses chansons en français, il évoquait son pays, et ce pays c’était « La première goutte d’eau tombée les soirs d’orage, ma terre troubadour qui fredonne tout bas »

Jean Marie Sarpoulet, IPR d’occitan

PS : a voir en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=MuEHgn9BeVU
https://www.youtube.com/watch?v=5gYTBBCf4EY&fbclid=IwAR3C77C9NEWj6wgQAmWp1Zzd6ayCvKL6_09GOMc3Anlxudn5TZtkF__6s5Q


émission hommage à Joan Pau Verdier de France 3 Aquitaine

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 27 novembre 2020

Visites

51 aujourd’hui
1380 hier
2819441 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés