Cadouin visite pédagogique et atelier enluminures

Cinquième rouge
lundi 29 mars 2010
par  Cécile Raynaud
popularité : 4%

Pourquoi avoir choisi ce site pour établir le monastère ?

Le site de Cadouin n’a pas été choisi au hasard : il a été construit dans le calme pour les moines, à proximité de l’eau , des forêts et dans une clairière .

Le calme : car les moines avaient une vie régulière et inchangée :
Ils passent la plus grande partie de leur journée à prier et effectuent les tâches nobles comme copier des livres...

Le bois et l’eau : essentiels pour cuisiner !
- Le bois coupé dans la forêt sert à faire du feu pour le potager. (= plaque de cuisson de l’époque)
- l’eau de la rivière permet au moulin à eau de moudre les céréales pour faire de la farine.

Une abbaye doit produire tout ce dont elle a besoin et ne rien acheter à l’extérieur. Cela s’appelle vivre en autarcie.

Pour d’autres informations plus précises, allez voir le site :
http://www.semitour.com/pages.php?p=Cadouin_2&SID=5f91aa79d241916050530b20163f971d

Nombreuses photos disponibles dans la Galerie !!

L’intérieur du cloître :

S’il est aussi richement décoré et bien conservé, c’est que jusqu’au XXe siècle on a cru qu’il y avait une relique, (le suaire du Christ), qui était conservée dans l’abbaye.
Les rois donnaient donc de l’argent pour les restaurations (on voit des fleurs de lys peintes dans la coupole) et de nombreux pèlerins venaient à Cadoin.

Les moines ne devaient pas trop se divertir donc les vitraux étaient gris et ternes (certains ont été changés depuis). Pourtant, il y a une sorte de "bande dessinée" dans le cloître : les nombreuses sculptures racontent des passages de la Bible aux moines. Cela les divertissait un peu mais surtout leur rappelait ce qui est un pêché et ce qui est une bonne action.

Exemple : Lazare et le mauvais riche illustré

Voici un passage de la Bible, Évangile selon Luc-Chapitre 16

"Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham.
Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham , et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme.
Abraham répondit : Mon enfant ,souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant la vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant, il est ici consolé, et toi, tu souffres. ».

La légende montre que les riches heureux mais égoïstes durant leur vie iront en enfer.

Episode de Lazare et le mauvais riche
On voit le riche à sa fenêtre et Lazare qui le supplie.
le diable
Voici le diable qui s’en prend à Lazare en enfer.

D’autres photos disponibles dans la Galerie.

L’enluminure

Le matin, nous avons regardé un diaporama sur l’enluminure puis nous avons écrit des mots au choix avec la première lettre sous forme d’enluminure peinte et le reste du mot tracé avec un stylet et de l’encre à la noix de galle.

stylet et écriture gothique

Depuis plus de deux mille ans. les peaux servent à fabriquer des livres.

Dans l’Antiquité , les livres se présentaient sous forme de rouleaux, volumen , que l’on déroulait pour lire.

Le codex est composé de parchemins cousus entre eux qui se feuillettent : c’est la forme des livres d’aujourd’hui. Ce format a été adopté car il était plus économique : On écrit des deux côtés de la feuille !

On utilise des peaux de moutons, de chèvres ou de veaux qui sont traitées avant de servir de support d’écriture. Les parcheminiers étaient des artisans spécialisés dans cette activité. Les parchemins « de luxe », appelés vélins, sont des peaux de veaux morts-nés... Fins, blancs, résistants, ils étaient chers et rares.

Voici les différentes étapes pour fabriquer un parchemin :
On récupère la peau de mouton
On tend la peau et on la gratte pour bien la nettoyer
On plonge la peau de dans un bain de chaux pour enlever les poils
On découpe la peau et on la vend.

L’art de mettre des textes en lumière s’appelle l’enluminure. Ils utilisaient des végétaux et des animaux pour faire des encres et des couleurs.

exemple d’enluminure
exemple d’enluminure 2


Nombreuses photos disponibles dans la Galerie !!


http://www.semitour.com/pages.php?p=Cadouin_2&SID=5f91aa79d241916050530b20163f971d

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 16 mai 2021

Visites

1184 aujourd’hui
1297 hier
3034499 depuis le début
56 visiteurs actuellement connectés