Actions d’éducation à la santé

vendredi 12 juin 2020
par  Secrétariat Lycée
popularité : 6%

La prévention des addictions, du collège au lycée

Des actions pour informer et sensibiliser les jeunes aux drogues sont réalisées auprès de l’ensemble des classes de 6e, 4e et 2nde. Les interventions sont animées par un policier formateur anti-drogue et l’infirmière de l’établissement.
En 6e, c’est un échange (1H par classe) sur ce qu’est une addiction, une drogue, le phénomène de dépendance autour de la cigarette et de l’alcool, ce qui peut amener aux premières consommations…
En 4e (2H par classe), les élèves revoient les définitions vues en 6e, pour ensuite échanger de manière plus approfondie sur l’alcool, le tabac et le cannabis, et répondre à leurs questions.
En 2nde (2H par classe), devant certains constats (augmentation des consommations de cannabis, y compris pendant le temps scolaire, avec banalisation importante, expérimentation fréquente du cannabis et du tabac au collège avec une consommation qui devient souvent régulière lors de l’année de seconde), il nous est apparu judicieux d’axer une grande partie de cette séance sur le produit cannabis, à partir d’idées reçues. Et, en plus de la prévention des premières consommations, on s’attache à donner des renseignements sur les méthodes et les lieux ressources pour les sevrages.

Formation aux premiers secours

Une formation diplômante aux premiers secours est dispensée à tous les élèves de 4e du collège, par des formateurs de l’Education nationale.
Lors de ces formations, les jeunes apprennent à réagir dans les situations d’urgence, avec des apports théoriques et surtout des apprentissages des gestes.
Ces formations se déroulent en 2 temps, une première partie « Gestes qui sauvent » en début d’année puis une deuxième partie « PSC1 » (premiers secours civiques niveau 1) en fin d’année.

Education à la sexualité

En 3e, une intervention de 2H par classe, animée par l’infirmière, a pour objectif de leur présenter les lieux ressources pour s’informer, poser leurs questions, avoir accès à des consultations médicales…
Puis, à l’aide de différents supports, ils réfléchissent et débattent sur des thèmes tels que les premières relations amoureuses, le consentement, l’orientation sexuelle, la pornographie, les préservatifs et la contraception, les stéréotypes…
En 1re, la séance d’échange est menée au sein d’un lieu ressource en matière d’information et de prévention dans le domaine de la sexualité au sens large : le CPEF de Périgueux. Cette visite permet aux élèves d’être moins craintifs s’ils souhaitent prendre RDV dans ce lieu. Des informations très pratiques sont échangées d’une part sur les moyens de contraception et les lieux ressources sur Périgueux. Et d’autre part un échange avec la conseillère conjugale leur permet de façon beaucoup plus vaste d’aborder « les premières fois », en particulier la composante relationnelle.

Internet

En 5e, il s’agit d’un échange d’1H en demi-classe en partant d’une courte histoire sur les dangers d’internet, pour aborder l’impact de l’image à travers les différents moyens de communication (portables, réseaux sociaux…)

Don du sang

Une fois par an, cette action citoyenne est proposée aux élèves majeurs volontaires de l’établissement. Une semaine avant la date du don, qui est effectué sur place par les équipes de l’Etablissement Français du Sang, des bénévoles viennent sensibiliser les élèves en présentant diverses informations relatives au don du sang (statistiques, besoins annuels en sang et plasma, conditions requises pour pouvoir faire un don, quelques informations sur la procédure du prélèvement).

Divers

D’autres projets, plus ponctuels, peuvent avoir lieu au fil des ans, selon les besoins et selon les possibilités de travail en collaboration entre le service de santé et les enseignants.

Quelques exemples : travail sur la communication et les émotions, mené au sein d’une classe de STMG par l’infirmière du lycée et l’une des CPE,
travail sur l’estime de soi, mis en place dans une classe de seconde, dans le cadre de l’EMC (collaboration entre l’infirmière de l’établissement et l’enseignante d’histoire géo de la classe),
atelier d’exploration de leurs émotions, proposé aux élèves de 1re STMG1, par l’équipe pédagogique et éducative, avec l’appui d’une intervenante extérieure, Amandine Ampilhac.


Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 17 juillet 2020

Visites

398 aujourd’hui
666 hier
2639453 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés