Prix littéraire

Jurys : une classe de troisième et une de seconde à Bertran de Born
lundi 18 février 2019
par  Secrétariat Lycée
popularité : 1%

Notre professeur de français, Madame Raynaud, nous a fait rencontrer la seconde 7, pour un échange littéraire. En premier lieu, nos deux classes sont rentrées dans la chapelle et les professeurs ont commencé à expliquer le but de notre rencontre. Il était question d’échanger sur des œuvres littéraires lues par les élèves au cours de l’année.Retour ligne automatique
Cette rencontre touche de nombreux établissements de Dordogne ; les collèges et lycées y participant sont appariés. Avant de rencontrer les lycéens de Pablo Picasso pour les troisièmes 4, et les collégiens de Vergt pour les secondes 7, nos professeurs ont souhaité profiter de la rencontre aisée qu’offre notre cité scolaire. Retour ligne automatique
Deux classes de troisième et deux classes de seconde ont donc été réunies dans le but de travailler sur ce projet commun, à savoir sur quatre livres étudiés en cours. Cette expérience favorise les échanges entre les élèves ; ainsi les élèves de seconde ont pu conseiller les élèves de troisième.

Les professeurs ont proposé aux élèves de former des groupes de quatre, composés idéalement de deux troisièmes et deux secondes, rassemblés en fonction du livre qu’ils avaient préféré. Trois des œuvres ont été plus largement choisies. Il n’y a pas eu assez d’élèves pour travailler sur Marx et la poupée de Maryam Madjidi. En revanche, Journal d’un vampire en pyjama de Mathias Malzieu a été choisi par une majorité de secondes alors que Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain a davantage attiré la classe de troisième. Le quatrième roman, L’aube sera grandiose d’Anne-Laure Bondoux, a été choisi en proportions égales par les secondes et les troisièmes.

Les élèves pouvaient réfléchir à un projet de première de couverture en motivant leurs choix de mise en page par des arguments rédigés, ou bien opter pour la rédaction d’une quatrième de couverture, là encore en précisant quels aspects de l’œuvre ils souhaitaient mettre en avant.

Durant toute l’heure, les élèves ont collaboré pour rendre un travail commun. Ils auront l’occasion de finir leur projet lors de la prochaine rencontre scolaire.

Par Camille Cherifi, élève de 3è4


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 20 mars 2019

Publication

1808 Articles
64 Albums photo
Aucune brève
29 Sites Web
92 Auteurs

Visites

503 aujourd’hui
1510 hier
2006668 depuis le début
25 visiteurs actuellement connectés