Voyage en Italie, les sites visités : LES LARAIRES

par Audrey Labaye, 4e jaune
mardi 30 juin 2009
par  Cécile Raynaud
popularité : 4%

C’est dans l’atrium qu’est souvent placé le laraire (lararium).
C’est un petit autel où l’on vénère les Lares, divinités protectrices de la maison et de la famille.

Les laraires peuvent être de tailles très différentes, ils sont souvent placés à hauteur d’homme attenant à un mur. Ils se présentent comme de petits temples avec un fronton triangulaire, souvent entourés de petites colonnes.

un laraire typique

Il existait les Lares publics qui étaient placés près des carrefours et étaient chargés d’éloigner les ennemis, et les Lares domestiques qui protégeaient la maison. Les statuettes des Lares se transmettaient de génération en génération.

Parmi les petites divinités typiquement romaines, il existe aussi les mânes, esprits des ancêtres, et les pénates, divinités du feu de la cuisine (protecteurs de la famille qu’ils suivent dans ses déplacements).

Près du laraire se trouve parfois une armoire dans laquelle sont rangés les masques funéraires des ancêtres de la famille mais ceux-ci peuvent aussi être rangés dans le tablinum.

Lors des repas, le chef de maison offrait une libation aux dieux Lares mais des offrandes étaient également déposées sur l’autel. Elles consistaient en des fruits, du lait, les prémices des moissons.

Voici le laraire de la maison des Vettii. Au centre, on voit l’ancêtre de la famille, en toge, offre une libation, entouré des dieux Lares qui dansent en tenant une corne d’abondance.
En bas, le serpent représente le génie du propriétaire.

le laraire de la maison des Vetii

D’autres laraires : nous en avons vu beaucoup !

laraire non loin de l’amphithéâtre
un des laraires de la maison du faune
le laraire d’Achille

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 10 mai 2021

Visites

494 aujourd’hui
794 hier
3032512 depuis le début
36 visiteurs actuellement connectés