Les arcs de triomphe de Rome

Rome baroque et Rome antique, présentées par les quatrièmes latinistes bleus et azur
mardi 5 juin 2012
par  Cécile Raynaud
popularité : 2%

Dans l’antiquité romaine, les arcs de triomphe sont construits pour célébrer une victoire. Ils se composent d’une ou de plusieurs (en général trois) arches surmontées.
Chaque arc était dédié à un général victorieux ou à un empereur, et généralement placé à l’entrée de la ville. Ceux de Rome sont en revanche placés au cœur de la ville.

L’arc de Titus

Il est situé à l’entrée sud du forum romain. Il comporte une seule arche. L’empereur Domitien le fit élever en 81 après J.-C. pour commémorer la victoire de son frère Titus sur les révoltes juives qui se soldèrent par la prise de Jérusalem en 70 après J.-C . On voit d’ailleurs un chandelier à sept branches, symbole de la religion juive.

L’arc de Septime Sévère


Il est situé à l’entrée nord du forum, en descendant de la colline du Capitole. Il a été érigé en 203 après J.C. après les victoires militaires de l’empereur Septime Sévère et de ses fils, dont Caracalla, sur les Parthes. C’est une construction de marbre à trois arches : une arche principale et deux arches plus petites sur les côtés. Sous les arches apparaissent des motifs floraux. Les façades sont richement décorées. On peut lire une large inscription en dédicace à l’empereur.

L’arc de Constantin


Il est situé entre le Colisée et le Palatin. Il fut commandé par le sénat romain pour commémorer la victoire de Constantin contre Maxence en 312. Inauguré en 315, c’est le dernier de la série des arcs de triomphe à Rome. Comme il a été fait à la hâte, on a utilisé pour l’orner des blocs sculptés ou des médaillons provenant de monuments antérieurs.


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 13 décembre 2018

Publication

1770 Articles
64 Albums photo
Aucune brève
29 Sites Web
91 Auteurs

Visites

303 aujourd’hui
1477 hier
1881417 depuis le début
37 visiteurs actuellement connectés