La maison de Vénus

Campanie, Pompéi et Herculanum, les villes ensevelies présentées par les quatrièmes jaunes
mardi 5 juin 2012
par  Cécile Raynaud
popularité : 1%

L’architecture de la maison romaine


La maison romaine est aménagée en deux parties principales :

L’atrium : partie publique construite autour d’un bassin (impluvium), avec un trou au plafond pour le remplir d’eau lorsqu’il pleut. Il est entouré d’autres pièces comme des boutiques (tabernae) qui donnent sur la rue pour un meilleur accès, et de la salle à manger (triclinium).

Le péristyle
 : on y trouve le jardin (hortus), entouré par un mur soutenu par des colonnes ; ce qui forme un couloir abrité qui dessert différentes pièces. C’est là qu’on trouve les plus belles mosaïques ou fresques. Les pièces construites autour du jardin peuvent être des chambres (cubiculum), une cuisine (cusina), une salle de vie où l’on peut manger l’été (exhedra) et le bureau du maître (tablinum).

La maison de Vénus

La maison de Vénus, située à Pompéi, est connue pour ses fresques de Vénus et de Mars, dieu de la guerre.

La fresque de Vénus est célèbre à cause de ses jambes qui sont disposées de manière étrange. Elle raconte la naissance de Vénus, née de l’écume de la mer, dans un coquillage.

Si on trouve une fresque de Mars dans la maison de Vénus, c’est parce qu’ils ont eu une aventure amoureuse ensemble. Mais ce n’est pas un Mars belliqueux, au contraire il est représenté l’air pacifique, en tant qu’amant de Vénus et pas en tant que guerrier.

On trouve dans beaucoup de maisons romaines, ainsi qu’au musée de Naples, des fresques représentant des oiseaux. On peut penser que c’était à la mode de faire entrer la nature chez soi.


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 16 novembre 2018

Publication

1954 Articles
64 Albums photo
Aucune brève
29 Sites Web
91 Auteurs

Visites

151 aujourd’hui
1109 hier
1842673 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés