Une belle histoire : la théorie des probabilités a deux papas.