07mai 2014

Les témoignages d'élèves.

" Cher(e)s futur(e)s lycéen(ne)s,

J'ai suivi l'option Histoire des Arts de Septembre 2008 à Juin 2011. Je trouve que nous ne parlons pas assez de cette matière alors j'espère que mes impressions vous donneront envie de faire vivre encore longtemps cette option qui n'a finalement que des avantages ! Il est vrai qu'au départ, j'appréhendais la difficulté du travail dans une discipline qui m'était totalement inconnue mais il s'avère qu'en trois ans, on acquiert des méthodes de travail qui nous servent dans la suite de nos études et ce n'est pas négligeable. Tout au long du lycée, nous devions tenir un carnet de bord contenant des éléments de cours nous paraissant importants et surtout des événement culturels, des expositions, des spectacles nous ayant marqué, nous tenant à cœur. On prend goût à cet exercice et aujourd'hui je prends plaisir à relire mes carnets de bord… Un des points positifs de cette option est sa polyvalence, elle englobe plusieurs disciplines (musique, architecture, peinture...) et nous avons donc plusieurs professeurs. Cet option est formée d'un petit groupe d'élèves, cela crée des liens, d'autant plus que nous partageons des voyages organisés chaque année par nos professeurs, qui nous permettent d'élargir notre culture et notre fibre artistique, tout en renforçant les liens de cette « famille d'Histoire des Arts » ! J'en garde donc d'excellents souvenirs et je persiste à dire qu'il ne faut pas hésiter à choisir l'option Histoire des Arts. Elle vous aidera à mieux organiser votre travail, elle  éveillera votre curiosité et elle vous servira toujours dans votre vie future et vos réflexions personnelles. Elle pourra même, pourquoi pas, susciter des vocations !... Camille. "

"L'histoire des arts c'est une option un peu particulière, qui vous laisse des souvenirs impérissables. On tisse des liens privilégiés avec les élèves et les professeurs. Et pendant trois ans, la bonne humeur est au rendez-vous. On ne va pas se mentir, il faut travailler (il y a quand même le BAC à la fin) mais ce travail vous sera utile pour vos études supérieures :  on acquiert une culture générale, une méthode de travail indispensable à tous ceux qui souhaitent partir en Fac ou en prépa. Le bonus ce sont les voyages avec de nombreuses péripéties... N'oubliez pas vos après-ski, ça pourrait s'avérer utile ! Bref L'histoire des arts c'est la colo toute l'année ! Un grand merci à tous les professeurs et anciens élèves pour ces trois ans de fous rires, de boulot et de carnet de bord ! Mathilde

De mes années de lycée à Bertran de Born, je me souviens surtout de mes cours en Histoire des Arts. De la seconde à la terminale, au milieu des cours de philosophie, de français, d’histoire-géographie et de langues, il y avait ces quelques heures par semaine dans lesquels on pouvait voir et étudier autre chose, autrement. Ces cours m’ont toujours semblé être à part dans ma semaine, des cours particuliers en petit comité (jamais plus d’une quinzaine d’élèves dans l’option) et avec un rapport plus personnel à l’enseignement ; les quatre professeurs nous ont offert un contact privilégié avec les sujets étudiés, les artistes et les œuvres. Nos petits effectifs nous ont permis d’aller à plusieurs reprises « sur le terrain » dans les musées périgourdins mais aussi deux fois à Paris et à Londres : c’est par cette option que j’ai découvert la magie du Centre Pompidou et l’IRCAM cachée sous la Fontaine Stravinsky de Paris, que j’ai pu tomber sous le charme de la Tate Modern sous la neige londonienne et que j’ai appris à apprécier les 4’33 de silence « jouées » par John Cage. Ces trois ans d’option sont extrêmement formateurs : ils permettent d’acquérir tout un éventail de connaissances en matière d’œuvres et d’artistes en couvrant les siècles de création, de la Préhistoire à nos jours et en abordant l’art de manière pluridisciplinaire : les quatre professeurs enseignent chacun un domaine de l’art, à savoir l’architecture et l’urbanisme, la musique, la littérature et les arts plastiques. Les disciplines artistiques se croisent et viennent rejoindre les autres matières du lycée. L’Histoire des Arts donne un nouvel éclairage aux cours de Français, d’Histoire-géo ou de Philosophie et permet d’établir des parallèles et des ponts entre les matières, en élargissant notre champ de réflexion. Lisa

Trois ans après avoir quitté Bertran de Born, je poursuis aujourd’hui mes études en Histoire des Arts à l’université et les connaissances acquises au cours de ces années d’option me sont toujours utiles, je reviens toujours vers mes cours du lycée précieusement conservés et vers mon « Carnet de bord » que les professeurs nous ont demandé de tenir pendant trois ans, répertoriant cours, exposés, découvertes et coups de cœur artistiques. Il me semble que cette option, plus largement, est une véritable base de culture générale, à laquelle on se rapporte constamment, dans la vie de tous les jours et quelque soit le domaine d’études que nous choisissons par la suite.