Sortie CineBDB

lundi 14 décembre 2015
par  Rémi Guimbail

Lundi 14 à 20 h Les suffragettes

Inscription au BVS avant lundi 14 à 10 h. Porter 2 euros le soir même au cinéma.

Quelques éléments à propos du film de Sarah Gavron, Les suffragettes (2015, Grande Bretagne)

  • Les revendications pour le droit de vote des femmes ont d’abord été portées par un mouvement pacifiste, fondé par Milicent Fawcett en 1897 : L’Union nationale des sociétés pour le vote des femmes. Puis considérant que le militantisme pacifiste ne donne pas de résultat, une autre association, L’Union politique et sociale des femmes, est créée par Emeline Pankhurst. Dès lors le combat des femmes prend une autre dimension : on enfarine certains hommes politiques, on lacère des tableaux, et des attentats à la bombe sont perpétrés. La tension monte dans les années qui précèdent la Première Guerre Mondiale : une loi de répression est votée en 1908. Les « suffragettes » - terme d’abord péjoratif employé par les journalistes dans une intention de dénigrement- sont arrêtées et emprisonnées. Elles résistent en faisant la grève de la faim. En 1912, le droit de vote est de nouveau refusé aux femmes (Lloyd-George, Asquith et Churchill s’y opposent.) L’année suivante est marquée par la « loi du chat et de la souris » : dès qu’une suffragette emprisonnée commence une grève de la faim, on la nourrit de force, on la relâche dès que sa santé est rétablie, et on l’arrête de nouveau si elle recommence…

Pour revendiquer le droit de vote, les femmes se sont appuyées sur l’exemple de la Nouvelle Zélande et de l’Australie où les femmes pouvaient déjà voter et sur le fait qu’entre 1873 et 1906 quatre motions déposées à la Chambre des Communes en faveur du vote des femmes avaient obtenu la majorité. Mais elle se sont heurtées aux préjugés et à l’argument selon lequel les réformes sociales en cours empêchaient de leur accorder le droit de vote ; on disait aussi refuser le compromis qui aurait consisté à accorder le droit de vote aux seules femmes riches.

Pendant la Première Guerre Mondiale les suffragettes se rallient à l’Union Sacrée. En 1916 Asquith accepte la réforme. En 1918, le droit de vote est accordé, mais uniquement aux femmes de plus de trente ans (on arguait de la supériorité numérique des femmes, une injustice) ; trois semaines avant les élections, le droit à l’éligibilité est accordé également : une femme est élue députée pour la première fois. En 1928 l’égalité totale entre hommes et femmes est reconnue.

  • Sur la réalisatrice : anglaise, elle a réalisé Rendez-vous à Brick Lane, sorti en 2008, qui racontait l’histoire d’une jeune femme née au Bengladesh, mariée par sa famille à un homme plus âgé, qu’elle rejoint à Londres.

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 8 décembre 2016

Publication

1518 Articles
60 Albums photo
Aucune brève
29 Sites Web
85 Auteurs

Visites

719 aujourd’hui
1173 hier
1202871 depuis le début
63 visiteurs actuellement connectés