Témoignages 2011-2013

dimanche 10 novembre 2013
par  Romain Validire

Antoine C a intégré l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand en 2013

Antoine : "J’ai passé deux ans dans les classes préparatoires du lycée Bertran de Born et je me souviens encore des appréhensions que j’ai eu à la fin de la terminale : on peut entendre les termes de compétition, dépression, travail sans relâche... Bref on a l’impression que la vie est finie. Bien sûr que le travail est conséquent car on prétend à une école d’ingénieur, mais contrairement à une classe préparatoire d’un plus gros lycée les professeurs soutiennent les étudiants et connaissent leurs faiblesses donc leur donnent des conseils.
De plus il n’y a pas de dépression quand l’ambiance de la classe est bonne, et que les étudiants ont compris qu’il faut être en compétition avec les autres écoles et non entre eux (puisqu’ils vont se côtoyer deux ans).
Pour conclure, une ambiance de travail "familiale" et les bonnes méthodes de travail enseignées par les professeurs sont les points forts de bertran de born."

Thibault L. a intégré l’ENSCR (CCP, Rennes) en 2013.

Thibault  : "J’ai fréquenté la prépa de Bretran de Born pendant deux ans entre 2011 et 2013. Je savais les classes préparatoires dures mais j’ai été surpris par la prise en main des professeurs. On a été progressivement amené au niveau requis et j’insiste sur le progressivement qui, après discussion avec d’autres amis venant de grosses prépa, n’est pas forcément le cas partout où le passage de la terminale à la prépa est très dur. Les professeurs sont compétents, pédagogues et à l’écoute bien loin du stéréotype du prof de prépa qui casse et qui est sévère. De plus le fait de classes petites permet de prendre le temps sur certains sujets délicats ce qui ne saurait surement pas possible dans d’autres prépa. Grâce aux classes prépa de Bertran de Born j’ai réussi à avoir l’école que je désirais avec la proximité de mon domicile et je garde un bon souvenir de mon passage dans cette prépa."}

Sandrine R. a intégré l’ENSCBP (CCP, Bordeaux) en 2012.

Sandrine  : "J’ai pu intégrer l’ENSCBP à Bordeaux après trois ans de dur labeur de prépa. Cependant je ne regrette pas de l’avoir réalisé à Bertran de Born, où nos professeurs n’avaient que notre classe à gérer. Cela a permis l’instauration d’une attention exclusive de leur part et donc de nous assurer une progression efficace. J’ai ainsi pu acquérir une véritable rigueur, très utile en école d’ingénieur, et développer mon esprit critique. Malgré les inévitables coups de blues liés à la charge de travail et aux doutes, j’ai toujours pu trouver un véritable réconfort auprès de mes camarades avec lesquels il n’y avait aucune compétition. J’en garderai un souvenir internissable !"

Rémi W. a intégré l’EEIGM (Concours GEIPI-Polytech, Nancy) en 2012.

Rémi : ’L’établissement de Bertran de Born ne comptant que deux classes, tous les élèves s’y connaissent et s’entraident. Même si la prépa fut une période de travail intense et de doutes, c’est certainement grâce à cette ambiance que j’ai pu intégrer l’EEIGM de Nancy. Avec du recul je me félicite d’avoir fait la rencontre d’un professeur particulièrement inoubliable, sans qui je n’aurais pas eu l’école de mon choix.Etudier dans une classe préparatoire est une épreuve exigeante qui peut se prolonger trois ans, autant passer ces années dans de bonnes conditions’.

Franck V. a intégré l’Ecole Nationale de Sciences Géographiques (Mines-Ponts) en 2012.

Franck : "A ma sortie de lycée, plusieurs prépas se présentaient à moi. J’ai fait le choix de B2B sans jamais le regretter. Les effectifs raisonnables en font une prépa à l’ambiance familiale : l’entente entre élèves est des meilleures et les professeurs sont toujours à l’écoute. Des ingrédients qui pour moi sont essentiels à la réussite. J’ai pu ainsi intégrer une école qui me plaît et dans laquelle je fais vraiment ce qui m’intéresse."

Suzanne S. a intégré SUPMECA PARIS en 2011.

Suzanne : "Je garde un excellent souvenir de mes 2 ans passés en prépa à B2B. Malgré la quantité importante de travail demandée et les notes plus ou moins bonnes (comme partout) l’ambiance y reste excellente. J’y ai rencontré certains de mes actuels meilleurs amis et je continue à les voir 3 ans après ! Coté travail, les profs sont à l’écoute, se soucient réellement de nous et essayent d’aider et d’orienter tout le monde en fonction des capacités de chacun. Nous avons finalement des bases aussi bonnes que dans d’autres prépas plus réputées sans faire un écrémage dur et inhumain en fin de première année ou pour la 5/2. Un autre point positif est le coté proximité : j’ai pu durant ma prépa à Périgueux rester chez mes parents et ainsi économiser tout en oubliant les problèmes de logistique.
B2b m’a permis d’obtenir en 2 ans une école qui même si elle n’était pas mon premier choix à l’origine me convient maintenant parfaitement et m’offre la possibilité de réaliser mon rêve, à savoir travailler dans l’aéronautique et aérospatial. En conclusion, malgré les conseils de certains de mes professeurs de terminale qui considéraient à l’époque que préférer Périgueux à Bordeaux était une erreur, je n’ai absolument pas regretté mon choix, et ma sœur qui m’a suivi 2 ans après moi partage mon avis, alors faites comme nous !"


Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 8 décembre 2016

Publication

1518 Articles
60 Albums photo
Aucune brève
29 Sites Web
85 Auteurs

Visites

719 aujourd’hui
1173 hier
1202871 depuis le début
63 visiteurs actuellement connectés